Ecole Secondaire: +32 (0) 14 563 103

Primaire et Maternelle: +32 (0)14 563 180

Histoire de l'école

Les Écoles européennes sont des établissements d'enseignement officiel créés conjointement par les gouvernements des états membres de l'Union européenne ainsi que la Communauté européenne. Elles jouissent d'un statut juridique d'établissement public dans chacun de ces pays.

La première école européenne a vu le jour à Luxembourg en octobre 1953 à l'initiative d'un groupe de fonctionnaires de la Haute Autorité de la CECA avec l'appui des institutions de la Communauté et du gouvernement luxembourgeois. Cette expérience éducative, rassemblant des enfants de nationalité et de langue maternelle différentes a rapidement été jugée positive au sein des six gouvernements concernés et a conduit les ministères de l'éducation à coopérer étroitement en matière de programmes, de choix des enseignants, de système d'inspection ainsi que de la reconnaissance du niveau atteint.

En avril 1957, la signature du Protocole fit de l'école de Luxembourg la première école européenne officielle. La première session du Baccalauréat européen qui s'y déroula en juillet 1959 ouvrait les portes des universités des six pays aux titulaires du diplôme.

Le succès de cette expérience pédagogique incita la Communauté économique européenne et Euratom à ouvrir d'autres écoles européennes dans différentes villes.

De nos jours, il y a 14 Ecoles européennes dans 7 différents pays :

Luxembourg I Luxembourg 1953 premier Baccalauréat en 1959
Bruxelles I Belgique 1958premier Baccalauréat en 1964
Mol Belgique1960 premier Baccalauréat en 1966
VareseItalie1960premier Baccalauréat en 1965
KarlsruheAllemagne1962premier Baccalauréat en 1968
BergenPays-Bas1963premier Baccalauréat en 1971
Bruxelles IIBelgique1974premier Baccalauréat en 1982
MunichAllemagne1977premier Baccalauréat en 1984
CulhamRoyaume-Uni1978premier Baccalauréat en 1982
Bruxelles IIIBelgique1999premier Baccalauréat en 2001
AlicanteEspagne2002premier Baccalauréat en 2006
FrancfortAllemagne2002premier Baccalauréat en 2006
Luxembourg IILuxembourg2004premier Baccalauréat en 2013
Bruxelles IVBelgique2007-

La vocation des écoles européennes est de dispenser un enseignement multilingue et multiculturel à des enfants des cycles maternel, primaire et secondaire. Elles sont destinées en priorité aux enfants des personnels des institutions européennes.

Depuis 2005, sur recommandation du Parlement européen, les Ecoles européennes ont ouvert leurs programmes et le Baccalauréat européen aux écoles nationales.

Les Ecoles européennes agréées sont des écoles qui offrent un enseignement européen qui correspond aux exigences pédagogiques fixées pour les Ecoles européennes, mais dans le cadre des réseaux scolaires nationaux des Etats membres et donc hors du cadre juridique, administratif et financier auquel les Ecoles européennes sont astreintes.

A l'heure actuelle, il y a 8 Ecoles européennes agréées, auxquelles d'autres s'ajouteront prochainement.

Buts des écoles européennes

Les paroles qui expriment l'essence même de la mission des écoles européennes ont été imprimées sur parchemin dans la première pierre de chaque école:

Elevés au contact les uns des autres, libérés dès leur plus jeune âge des préjugés qui divisent, initiés aux beautés et aux valeurs des diverses cultures, ils prendront conscience, en grandissant, de leur solidarité. Tout en gardant l'amour et la fierté de leur patrie, ils deviendront, par l'esprit, des Européens, bien préparés à achever et à consolider l'oeuvre entreprise par leurs pères pour l'avènement d'une Europe unie et prospère.

Objectifs

  • Permettre aux élèves d'affirmer leur propre identité culturelle, fondement de leur futur développement en tant que citoyens européens;
  • offrir une formation complète, de qualité, depuis l'école maternelle jusqu'au Baccalauréat;
  • développer un haut niveau de connaissance, tant en langue maternelle qu'en langues étrangères;
  • favoriser leurs aptitudes en mathématiques et dans les matières scientifiques tout au long de leur scolarité;
  • privilégier une approche européenne et globale, en particulier dans les cours de sciences humaines;
  • encourager leur créativité dans le domaine musical et les arts plastiques et leur faire mesurer l'importance de l'héritage culturel et de la civilisation européenne;
  • développer leurs aptitudes physiques et les inciter à une vie saine par la pratique des sports et des activités récréatives;
  • proposer aux élèves un accompagnement professionnel dans leur choix de matières et, durant les dernières années de l'école secondaire, dans leur orientation vers une carrière ou des études universitaires;
  • renforcer l'esprit de tolérance, de coopération, de dialogue et de respect au sein de la communauté scolaire ainsi qu'à l'extérieur de l'école;
  • encourager le développement personnel, social et intellectuel des élèves et les préparer au cycle suivant de formation.
  • assurer une éducation au développement durable selon une approche transversale conformément aux documents européens et internationaux.

Principes pédagogiques

  • L'instruction fondamentale est dispensée dans les langues officielles de l'Union européenne. Ce principe préserve la primauté de la langue maternelle (L I) de l'élève.
  • Par conséquent, chaque école compte plusieurs sections linguistiques. Les programmes scolaires et de matière (sauf ceux de langue maternelle) sont identiques dans toutes les sections.
  • Les consciences et convictions individuelles sont respectées. L'éducation religieuse et l'éducation à la morale non confessionnelle font partie intégrante du programme scolaire.
  • Afin de renforcer l'unité de l'école et de promouvoir une éducation véritablement multiculturelle, un accent marqué pèse sur l'apprentissage, la compréhension et l'utilisation des langues étrangères par divers moyens.