Ecole Secondaire: +32 (0) 14 563 103

Primaire et Maternelle: +32 (0)14 563 180

Le Baccalauréat européen

L'examen du Baccalauréat européen sanctionne à la fin de la 7ème année les études du cycle secondaire.
Le diplôme délivré à l’issue des examens est reconnu dans tous les pays de l’Union européenne ainsi que dans un certain nombre d’autres pays.

Les titulaires du Baccalauréat jouissent dans leur pays des mêmes droits et avantages que les détenteurs du diplôme ou certificat délivré à la fin des études du cycle secondaire dans ce même pays.

Ils peuvent s’inscrire, avec les mêmes droits que les ressortissants nationaux en possession de titres équivalents, dans les universités ou instituts d’études supérieures de tous les pays de l’Union européenne.

Le jury d’examen qui surveille le déroulement des épreuves dans toutes les sections linguistiques est présidé par un professeur d’université et composé d’examinateurs de chaque pays de l’Union européenne. Ces derniers sont désignés chaque année par le Conseil supérieur des Ecoles européennes et doivent satisfaire aux conditions requises dans leur propre pays pour être nommés membres de jury de même niveau.

Les épreuves du Baccalauréat portent sur les matières enseignées en 6ème et 7ème années. Peuvent participer aux examens, les élèves qui ont suivi au minimum les deux dernières années complètes de l’enseignement secondaire à l’École européenne.

L’évaluation des capacités de chaque candidat est basée sur:

  1. Une note préliminaire qui représente le travail en classe, la participation orale ainsi que le résultat des tests effectués tout au long de la 7ème année et qui compte pour 50% des points.
  2. En fin de 7ème année
    A. 5 épreuves écrites, qui comptent pour 35% des points, parmi lesquelles la langue maternelle de l'élève (ou la langue de la section linguistique dans laquelle l'élève est inscrit, selon la catégorie d'appartenance), la première langue étrangère et les mathématiques sont obligatoires pour tous.
    B. 3 épreuves orales, qui comptent pour 15% des points, parmi lesquelles la langue maternelle de l'élève (ou la langue de la section linguistique dans laquelle l'élève est inscrit, selon la catégorie d'appartenance) est obligatoire.

Le bachelier doit obtenir une moyenne de 60% pour accéder au diplôme.

Le contrôle minutieux par le jury d’examen, qui exige une deuxième correction et, si cela s’avère nécessaire, une troisième correction des examens écrits, assure le haut niveau et la qualité du Baccalauréat et permet ainsi de ne délivrer le diplôme qu’aux élèves ayant les compétences et connaissances requises pour aborder des études supérieures avec succès.